LE SAILLANT

  • Texte du slide

    LE SAILLANT

    Média du slide
    Image
    Le saillant tournesol
Body

UN CHÂTEAU, UNE RIVÈRE ET LA MUSIQUE

LE FESTIVAL DE LA VÉZÈRE PREND SA SOURCE
AU CHÂTEAU DU SAILLANT, UN DOMAINE ENTOURÉ DE DOUVES QUI LONGE LA
RIVIÈRE À LAQUELLE LE FESTIVAL DOIT SON NOM.

Saillant-Creafix Personne qui se tiennent la main

LE FESTIVAL, UNE HISTOIRE DE FAMILLE.

Le Festival de la Vézère prend sa source au Château du Saillant, un domaine empli de charme et de poésie qui lui a donné son souffle, son énergie et son âme.

Dès 1320, la dynastie de Lasteyrie du Saillant occupe le domaine dont la bâtisse fut construite un siècle plus tôt. Véritable forteresse, elle compte alors dix-sept tours, un pont-levis et des douves, dont il ne reste aujourd’hui que des traces et quelques remparts. Une vingtaine de générations s’y succèdent jusqu’en 1854, date à laquelle la demeure est vendue. Mais elle ne quittera pas le giron familial bien longtemps. Après une  génération passée hors de la famille et grâce à un heureux hasard, Guy de Lasteyrie du Saillant descendant direct des propriétaires et sa femme Isabelle rachètent le château en 1970. La demeure historique retrouve alors peu à peu ses lettres de noblesse et fait l’objet d’innombrables travaux, toujours en cours aujourd’hui. Le parc qui entoure le château abrite de très beaux arbres : séquoias, chênes, érables, tulipiers de Virginie, frênes et un Ginkgo Biloba, qui est sans doute l’un des plus anciens de France.

Vézère

LA MUSIQUE DANS UN JARDIN D’EXCEPTION.

On prend plaisir à flâner dans le jardin à la française orné de buis taillés sur les pourtours de la façade principale et qui se compose également d’une collection d’hydrangeas, de rosiers et d’un jardin potager clairsemé de fleurs bigarrées. Le domaine est un site enchanteur, entouré de vastes douves d’eaux alimentées par de joyeuses cascades que l’on aime traverser par un petit pont, nous aventurant sur une petite île à l’atmosphère romantique et dépaysante. Un havre de paix naturel où diverses plantations typiques de cette région s’épanouissent à l’instar des rhododendrons, tilleuls et osmondes royales.

Telle une évidence à l’attachement profond à ces lieux, le festival porte le nom de la Vézère, la rivière qui serpente au pied de la maison. Dans ce lieu où le silence n’a jamais prise, porté par le bruissement du vent dans les feuilles et l’écoulement de l’eau, les notes semblent trouver le plus naturel des échos. La Grange du Château devient alors tout naturellement, le lieu de toutes les rencontres, de toutes les scènes dans une célébration des plus intimistes et féériques.

Douves Le Saillant Parc Château du Saillant

UNE CHAPELLE DÉDIÉE AUX ARTS

Le village du Saillant compte également une chapelle remarquable, véritable emblème de la région. C’est l’une des rares chapelles au monde à être entièrement décorée par des vitraux de Chagall. Souvent comparé à Pablo Picasso, l’artiste a en effet imaginé les six vitraux de l’église, lesquels ont été exécutés par le maître verrier Charles Marcq entre 1978 et 1981. Teintés de bleus ou en grisaille, ils représentent le paradis, l’agneau, la vigne, le poisson et, pour le vitrail de l’oculus, un bouquet symbole d’amour, de paix et de sérénité. Un site intime qui fait aussi office d’un écrin idéal aux mélodieuses vibrations du Festival.

Chagall vitrail Saillant